Pages Menu
Categories Menu

Posted by on 23 Déc, 2021 in Actus Auto | 0 comments

Une voiture radar, c’est quoi ?

Une voiture radar, c’est quoi ?

Il s’agit d’une voiture équipée d’un radar de dernière génération. Sa mission est de flasher les autres véhicules qui excèdent la vitesse recommandée sur la route. C’est à partir de 2013 que les voitures radars ont commencé à apparaître. En ces temps-là, elles étaient conduites par des policiers ou des gendarmes. Mais à partir de 2018, elles ont été confiées à des conducteurs privés qui roulent six heures par jour. L’État envisage même de déployer près de 500 conducteurs jusqu’en 2023.

Voiture radar : comprendre la marge technique

Source image : pixabay

Les radars installés dans ces voitures ont pour objectif de repérer les conducteurs qui roulent à grande vitesse, dépassant les limitations de vitesse imposées. Ces radars appliquent les marges techniques qui suivent les règles suivantes : 

  • Pour les limitations de vitesse inférieures à 100km/h, le radar se base sur une marge de 10 km/h.
  • Pour les limitations de vitesse supérieures à 100 km/h, le radar prend une marge technique de 10%.

De ce fait, un véhicule sera assurément flashé s’il roule : 

  • en agglomération, à partir de 61km/h
  • sur une voie express, à partir de 124 km/h
  • sur autoroute, à partir de 146 km/h

Voiture radar : le mode de fonctionnement 

Ainsi, comment fonctionne une voiture radar

  • Pour commencer, il faut mentionner que les voitures radar sont banalisées pour se fondre sur la route. 
  • Elle est pourvue d’un radar embarqué, elle a la capacité de contrôler la vitesse tout en circulant.
  • Un système infrarouge discret permet au radar de fonctionner, le flash produit n’est pas comme un radar fixe.
  • La particularité d’une voiture radar c’est de contrôler la vitesse dans les deux sens. Il est sûr que c’est déjà trop tard si vous en croisez une ou si vous en dépassez.

La personne derrière le volant

  • Aujourd’hui, ce sont des chauffeurs privés embauchés par des entreprises privées qui conduisent une voiture radar pour vous flasher.
  • Le but de la manœuvre c’est de libérer du temps aux policiers, de permettre aux forces de l’ordre de bien se concentrer sur leurs missions.
  •  Les chauffeurs ne bénéficient d’aucune prime quantitative, affirment les sociétés privées qui embauchent. Ce n’est pas le nombre des PV dressés qui paient les chauffeurs.

Reconnaître une voiture radar

Comment savoir s’il s’agit d’une voiture radar ou non ? Il faut bien être vigilant pour les reconnaître :

  • Tout d’abord, une voiture radar est banalisée.
  •  Elles sont issues de nombreuses marques : Dacia Sandero, Ford Focus, Volkswagen Passat, Seat Leon, Peugeot 208, 308, Skoda Octavia…
  •  Une voiture radar transporte un appareil volumineux sur le tableau de bord que vous apercevez sur la plage arrière.
  •  Sous la plaque d’immatriculation se situe un petit boîtier faisant office de flash infrarouge, le milieu de la lunette arrière est occupé d’un rectangle noir. Ceci est également un signe qu’il s’agit d’une voiture radar.

Les autres types de radars outre le radar mobile

En France, il existe 7 sortes de radars pour sanctionner les automobilistes commentant une infraction :

  •  Le radar mobile qui est installé par les forces de l’ordre sur la chaussée ou embarqué au sein d’une voiture.
  • Le radar mobile embarqué, comme son nom l’indique, il s’embarque dans une voiture radar banalisée. Celui-ci est pourvu d’une caméra infrarouge réalisant un flash discret.
  • Le radar fixe ou radar de vitesse qui est présent dans les zones ayant un taux d’accident considérable.
  • Le radar de feu rouge réalise une photo avec flash, il a pour mission de contrôler le respect de l’arrêt au feu rouge, mais aussi le non-dépassement de la ligne d’effet des feux.
  •  Le radar discriminant a pour mission d’identifier si un véhicule (léger ou poids lourd) roule en dépassant la limite autorisée. Il a également la capacité de vérifier si les distances de sécurité entre les voitures sont respectées.
  • Le radar tronçon aide à calculer la vitesse moyenne d’un véhicule entre deux points de contrôle sur un même axe de passage grâce à une caméra infrarouge.
  • Le radar pédagogique sert à informer le conducteur de sa vitesse. C’est à titre informatif pour que le conducteur sache si elle concorde bien avec celle autorisée sur l’axe où il roule. Avec le radar pédagogique, aucune contravention n’est envoyée.

 Source image à la une : pixabay